L'organisation de camps de sports d'hiver a une longue tradition dans les écoles obligatoires et les écoles spécialisées du canton de Fribourg et est très appréciée des élèves et des enseignants. Les camps de sports d'hiver ont une signification importante et sont prévus à l'article 10 LS et à l'article 33 RLS "Activités scolaires". Ainsi, les cours peuvent être organisés sous la forme de voyages scolaires, de voyages d'études, de semaines vertes, de semaines de projets, de voyages d'études, de camps scolaires, de journées sportives et culturelles pour un maximum de 10 jours par année scolaire. La participation à toutes les activités organisées par l'école est donc obligatoire pour tous les élèves. La situation du COVID-19 a affecté la planification et la mise en œuvre des activités scolaires, en particulier au cours de la dernière année scolaire, notamment par l'interdiction des camps.

Au cours de l'année scolaire 2021/22, les activités telles que les manifestations scolaires, les camps scolaires, les voyages d'études, les excursions scolaires, les semaines vertes, les journées sportives et culturelles sont possibles et souhaitables, sous réserve du respect des règles d'hygiène et de conduite.

 

Sur cette base, notre établissement souhaite tout mettre en œuvre afin de proposer durant cette année scolaire de telles activités aux élèves et si possible un camp de ski.

 

Le document "Recommandations relatives à l’organisation de camps de sports d’hiver/camps pour l’année 2021/22 – école obligatoire 1H-11H et écoles spécialisées" impose certaines contraintes dont nous vous détaillons les conséquences sur l'organisation habituelle de notre camp.

 

Règles de base pour le camp

  • Seules les personnes exemptes de symptômes et présentant un test négatif au début du camp ou disposant d'un certificat COVID valide peuvent participer au camp.
  • Les participants d’un camp jusqu'à 100 personnes seront si possible répartis en groupes de même taille tout au long du camp ; cela vaudra lors des activités sportives ainsi que des activités de loisirs et des programmes du soir ;
  • Les camps de plus de 100 participants seront divisés, si possible au début du camp, en sous-groupes et secteurs constants qui seront respectés durant les activités, les repas et les programmes du soir tout au long du camp. Les sous-groupes ne se mélangeront pas avec d'autres sous-groupes (salles, horaires, salle à manger, ...) ;
  • Une personne est désignée responsable pour chaque sous-groupe.

 

Compte tenu du nombre de participant·e·s habituel·le·s à notre camp, cette règle de base ne permettrait pas de maintenir notre objectif prioritaire, à savoir le plaisir et la richesse de la vie en commun (un élève de 3H ne pourrait pas écrire ses cartes postales avec sa sœur, les accompagnant·e·s des petit·e·s ne pourraient pas côtoyer celles–ceux des grand·e·s, …)

 

Cette règle nous impose donc de revoir notre organisation pour l'année scolaire 2021-2022, en espérant pouvoir retrouver l'organisation traditionnelle dès que les conditions le permettront.

 

Participation obligatoire aux camps ou programme alternatif

 

Pour l'année scolaire 2021/22, il est vivement recommandé aux directions d’école de proposer aux élèves un programme alternatif au choix, en plus de l'offre d'un camp de sports d'hiver. Ce choix offert permet d'éviter les annulations tardives par les parents en raison de l'évolution de la situation Covid-19, ainsi que les annonces de maladie de dernière minute et d’avoir une solution en cas de refus des parents de tester leur enfant.

 

Pour notre cercle scolaire, la variante la plus simple d’un programme alternatif consisterait en une semaine hors-classe (sur le modèle du mois de juillet 21, avec retour chaque soir et parfois à midi) durant la même semaine que le camp de ski.

 

Des activités, visites, sorties … (encore à définir) seraient organisées par groupe d’une vingtaine d’élèves mélangeant tous les degrés. Ce groupe serait encadré par un·e enseignant·e. En raison de cette organisation, certain·e·s élèves ne seraient pas accompagné·e·s par leur enseignant·e habituel·le durant la semaine entière, que ce soit au camp ou pour les activités hors-classe. 

 

D’autres possiblités de variantes (plus complexes à mettre en œuvre) sont également proposées si le camp de ski n’est pas plébiscité.

 

Principes pour la conduite des camps de sports d'hiver

 

Des tests préventifs salivaires sont organisés à tous les niveaux scolaires (1H-11H) pour les activités scolaires comportant plus de 2 nuitées, pris en charge par le canton tant au niveau organisationnel que financier. Tou-te-s les participant-e-s au camp (élèves, enseignant-e-s et accompagnateurs-trices) doivent présenter un test négatif au début du camp s'ils ne disposent pas d'un certificat COVID valide.

 

Dans les transports (bus) spécialement organisés par l'école pour le camp de sports d'hiver, les élèves ne doivent pas porter de masque d'hygiène.

 

Les élèves de plus de 12 ans doivent porter un masque dans les transports publics et éventuellement sur les remontées mécaniques des sports d'hiver. Pendant le camp de sports d'hiver, l'école fournira aux élèves des masques (frais à la charge du canton).

 

Les autres mesures habituelles (distance si possible, désinfection, aération, procédure en cas de cas suspicion ou de maladie, ... ) sont naturellement exigées.

 

A l'éclairage de ces principes et règles de conduite, ce questionnaire ne constitue pas une inscription ferme, mais bien un sondage visant à disposer d’un maximum d’informations pour établir les divers scénarios possibles à court et moyen terme et anticiper certains éléments logistiques, comme les locaux par exemple.

 

Merci de compléter un sondage par enfant (3H-8H) avant le dimanche 19 septembre.

 

Nous vous remercions par avance de votre précieuse collaboration dans cette récolte d'informations.